Clément Rosset

Aller en bas

Clément Rosset

Message par chapati le Mer 31 Jan - 17:35

Là, faudrait que j´ai le courage de recopier un extrait de livre pour poser le contexte. C’est par là...

Clément Rosset assimile l’indignation à une manifestation morale. Il prétend que ce serait en vertu d’une vision morale qu’on s’indignerait. Clément Rosset ressemble à un type qui voudrait combattre la morale et qui ajusterait le réel à ce noble combat (que par ailleurs je soutiens). Si on l’en croit (et si je sais lire), il n’y aurait pas d’indignation naturelle, il n’y aurait d’indignation que morale. Un gros con cogne sur une femme, l’esclave d’une morale s’en indignera, l’autre pas ? Clément Rosset est-il connecté au sol ? Mais allô quoi !
Clément Rosset va en Afrique, face à lui un enfant squelettique est en train de mourir de dysenterie (une boite d’antibiotiques l’aurait remis sur pieds), il n’est pas indigné ?

L’indignation, c’est une histoire d’empathie (et de colère). On est indigné devant l’intolérable et l’intolérable n’a pas besoin de morale pour l’être. Et si après avoir vaillamment réussi à sourire à l’enfant, on va vomir ou pleurer, c’est pas en vertu d’une morale. Enfin je crois pas.
(c’est pareil pour l’injustice, pas besoin de modèle de justice pour la ressentir : c’est au contraire l’émotion face à l’injustice qui n’a pu que créer le concept de justice... en tous cas ça se défend mieux que l’inverse)

Empathie + injustice + colère = indignation.
Pas de morale là-dedans...
(ensuite peut rentrer en jeu ou pas un responsable sur qui portera l’indignation)
.

chapati
Admin

Messages : 158
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum