Appartenance & Altérité

Aller en bas

Appartenance & Altérité

Message par chapati le Mer 2 Mai - 9:19

Aimer l'autre, on ne peut pas faire sans (et ça n'a rien à voir avec s'aimer soi-même, cet insupportable leitmotiv occidental). Oui il est bien question d'appartenance, oui aimer c'est appartenir. Mais on ne peut pas se contenter d'appartenir à l'autre, parce qu'on ne peut rien construire sans préserver l'altérité, sans laisser une place à l'altérité, et une place d'altérité à l'autre. Il faudrait arriver à lui appartenir et à ce qu'il nous appartienne, mais tout en préservant le sens qui est dans cet espace entre lui et nous. Et l'espace entre lui et nous, c'est le devenir (sans cet espace, pas de devenir), le sien le nôtre, celui de la relation entre lui et nous.

Chaque compréhension amène à nous construire un bout d'appartenance. Chaque compréhension est une création, une construction virtuelle. Il n'y a pas de mouvement et donc pas de sens sans ce processus de construction créative. Sinon on revient à chaque fois à zéro, comme certains qui nous parlent doctement de la vallée de larmes que serait la vie mais qui jamais ne construisent, qui jamais ne comprennent rien à rien parce qu'ils ne construisent pas. Construire, c'est contracter des bouts de compréhension qui fassent sens jusqu'à se les approprier (jusqu'à faire sien ce sens). Mais s'approprier, c'est pas posséder jusqu'à en faire une habitude, c'est entrer dans un processus d'appartenance, un devenir.

Il n'y a pas de sens sans altérité, sans place réservée à l'altérité. C'est entre appartenance et altérité que se joue le sens, c'est-à-dire le devenir. L'appartenance, c'est comme de la croyance pure, l'absolu de l'empathie, la fin de la guerre. L'altérité c'est le devenir, et l'espace nécessaire aux devenirs.

(faire l'amour est comme l'événement de l'expression du devenir, l'événement qui fusionne appartenance et altérité. C'est le virtuel qui s'exprime, faire l'amour c'est l'expression du virtuel : c'est ce que peut un corps. Et ce qu'il en reste est quelque chose de l'ordre de la liberté... ou sinon il ne reste rien du tout, rien qu'une libération organique sans rapport à un quelconque sens).

chapati.

chapati
Admin

Messages : 230
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum