Jimi Hendrix

Aller en bas

Jimi Hendrix

Message par chapati le Mer 13 Juin - 11:00

Après Bach et Beethoven, reste donc Jimi Hendrix (mon tiercé dans le désordre).

Mais Hendrix, le web y est réfractaire, saturé qu'il est de merdes absolues que ses ayant-droit ont fourgué depuis quarante ans sur le marché, en faisant les poubelles des studios d'enregistrement où Hendrix à une époque passait ses journées (et où tout était archivé)... sans compter d'autres machins issus de concerts sans le moindre intérêt, dont visiblement il n'avait rien à faire, et où il venait simplement jouer encore... passer la soirée. Bref, quarante ans de business sordide pour finir par ne plus trouver de liens dignes de ce nom (en particulier sur Youtube où tous les liens sont immondes).
Une bonne nouvelle malgré tout, Rainbow Bridge aurait enfin été remis sur le marché (en 2014), après 40 ans de véto des ayant-droit ! (un peu comme si La Pléiade avait édité un volume avec tous les trucs les plus louches de Céline en oubliant Le voyage au bout de la nuit)
Bref, d'un des plus grands génies musical de l'histoire, reste essentiellement UN lien, trouvé par chance (tchèque, polonais ?), qui nul doute sautera lui aussi un jour. Un lien où l'on peut trouver les (vrais) concerts de Hendrix, soit un témoignage "hors poubelle" qu'il aurait sans doute été d'accord pour "montrer". Pendant que Daesh détruit les symboles de civilisations millénaires, les marchands écrasent la musique, sans visiblement voir la différence entre une œuvre d'art et les merdes en conserve dont ils se font les champions de la diffusion.

De Hendrix, on entend largement qu'il serait "le plus grand" (guitariste), formidable mais qu'est-ce qu'on en a à foutre ? Est-ce qu'on parle de Beethoven pour dire qu'il aurait été le plus grand pianiste, ou quoi : le meilleur sauteur à la perche de son époque ? Hendrix comme Beethoven sont des musiciens absolus, des créateurs uniques. Imaginez qu'on dispose d'enregistrements de Beethoven au piano, ils seraient conservés sous cloche en tant que patrimoine culturel de l'humanité. Avec Hendrix, on en a ! L'accès à la culture, à l'art, ce serait de pouvoir bénéficier de la chance inouïe de pouvoir écouter celui qui fut La musique (The music) l'espace d'une carrière météoritique (et c'est là seulement que ça apporterait quelque chose de mentionner qu'il était un guitariste inouï). Avec Hendrix, on voit Beethoven jouer, on voit Cézanne peindre.

A Beethoven les dieux avaient fait cadeau du piano (de l'invention du piano) ; Hendrix a lui hérité de la guitare électrique (Bach avait eu l'invention du contrepoint, si je ne m'abuse). L'ouverture d'un tel champ participe de ce qui différencie les génies des très bons voire des "grands" musiciens : une perfection peut-être, mais surtout une créativité hors-normes (quand bien même la tradition aime à glorifier quelques modèles, avoir quelques "grands hommes" à culturellement honorer). Un musicien qui se respecte est à mon sens supposé capable d'une relative perfection : le Stabat Mater de Pergolese n'est musicalement pas moins parfait que le Requiem de Mozart.
Avec Bach on peut parler de flux d'émotions, avec Beethoven on dira alors strates de sentiments, Hendrix lui est une sorte de mécanique des fluides mettant en scène de purs affects (au niveau moléculaire, est-il utile de le préciser). Enfin quelque chose de cet ordre hein... puisqu'il faut bien des mots pour écrire, voire aussi décrire. Parce que que dire de plus ? Populaire, pop musique ? Quelle connerie Gainsbourg n'a pas faite quand il a parlé d'apprentissage nécessaire pour écouter la musique classique... tout ça pour moucher Guy Béart (voire peut-être en référence à ses regrets de ne pas avoir réussi à peindre). J'attends celui qui viendra m'expliquer la différence (en dehors de l'historique j'entends). Quand on joue ou compose de la musique, on est "dedans" (de même quand on l'écoute). Le reste n'existe pas. Les chants pygmées par exemple, sont polyphoniques. Selon les théoriciens de la musique, ça doit sauf erreur correspondre à ce qui se faisait de plus pointu juste avant Bach...

Alors je sais que nombre de gens ne s'y font pas, jamais : ne "rentrent" jamais dans Hendrix, l'oreille agressée (comme Badiou avec Deleuze hi hi). Clapton parle quelque part de ses difficultés à entrer en contact avec le bonhomme, qu'il attribue à l'isolement du au génie. Clapton est humble, Clapton est sympa et c'est un vrai bon musicien. Mais je crois que là, il dit n'importe quoi ; je pense que Hendrix était juste trop "perché" pour lui. Bref, ça pose en tous cas indirectement le problème de savoir si l'on peut écouter Hendrix sans avoir jamais pris certaine drogue. Je crois sincèrement que oui. Qu’avant d'apprécier Red House, Machine Gun, Here my train a comin ou Voodoo Child, certains morceaux très purs comme Little Wing, ou encore Hey Babe (une "ballade", musicalement simple), peuvent servir de tremplin pour se familiariser avec des sonorités évidemment très éloignées de Beethoven ou Bach.

Hendrix, "en vrai", c'est sept albums (quatre de son vivant et trois en préparation), auquel on peut ajouter un double tiré d'un film ("A film about Jimi Hendrix", très bien fait), qui contient tous les morceaux du-dit film (dont d'excellents, introuvables ailleurs à l'époque). Soit donc : Axis bold as love, Are you experienced, Electric Ladyland, Band of Gypsies, In the West, Cry of Love et Rainbow bridge. Ces albums sont les seuls agréés par Hendrix, le reste, à sans doute quelques exceptions près (les reprises de Rainbow Bridge et Cry of Love, vendues sous un titre que je refuse de citer, les morceaux en vrac et sans le moindre souci ou capacité d'en faire un "objet musical "), c'est fric et poubelle. Le reste, c'est les morceaux que Hendrix a lui-même foutu à la poubelle en en choisissant d'autres pour ses albums (on peut peut-être faire un ou deux disques en repêchant des titres ça et là, ça a été fait avec un certain bonheur avec les Beatles, pas plus).

J'aime bien les deux premiers albums (Are you Experienced et Axis, Bold as Love), ils sont plein de feeling mais loin d'être musicalement aussi aboutis que la suite. J'ai donc gardé les cinq autres, et donc aussi les (vrais) concerts filmés, qu'on doit encore pouvoir trouver sur le marché (enfin j'espère). J'ai choisi ceux du Royal Albert Hall et de Fillmore East, et les extraordinaires concerts de Berkeley et de l'île de Wight.
(par rapport aux liens, il faut se taper d'abord la pub, attendre que ça démarre puis pointer le curseur sur le minutage qui indique le début du morceau)

Nota : Hendrix devient vite inaudible dans les boites de conserves que sont les ordinateurs : ça sonne facilement "casseroles" dès que la guitare sature un peu ou que les choses s'accélèrent. En général, le son est meilleur sur les documents pris en concert.
Notons encore - à propos - que les cd sont largement inférieurs aux anciens disques au niveau du son, nettoyé au point d'enlever vraiment quelque chose à la musique. Les avantages d'un son disons plus cristallin, plus "propre", ne compensent pas du tout la perte générale (en beauté pure, et en "ambiance").





ELECTRIC LADYLAND
Album magnifique. Avec THE version estampillée de Voodoo Child (et sa reprise), mais aussi (entre autres) une suite magique de quatre morceaux, deux bluesy qui encadrent une création disons plus expérimentale : Rainy Day, 1983, Moon turn the tide, et Still dreaming... ici les deux premiers (suivis de Voodoo Child).


Rainy Day (bluesy) :
https://vimeo.com/170063784 (audio)

1983 + Moon turn the tides (qui suivent Rainy Day) :
https://vimeo.com/208085174 (audio)

Voodoo Child (morceau culte s'il en fut).
https://vimeo.com/222567785 (audio)





BAND OF GYPSYS
Tiré du concert de Fillmore East, à la tonalité à part par rapport au monde musical hendrixien (musiciens jazzy), sauf le splendide :


Machine Gun
-Celle de l'album (Fillmore East), image infecte, son impec : https://www.cda.pl/video/253379a8 (10'42)
-THE autre version, non moins fantastique (île de Wight) : https://www.cda.pl/video/244504a8 (33'50)





IN THE WEST
Tout les morceaux sont enregistrés en concert. C'est superbe mais inégal : les titres semblent posés en vrac au montage (Hendrix est déjà mort), et certains sont sans intérêt. Mais le feeling est là, et ça passe, d'autant que c'est aussi une mine de morceaux magnifques, dont :


Jonnhy B Good, rock époustouflant (live in Berkeley) :
-https://www.youtube.com/watch?v=ss_rk-RITts
-Le même (avec meilleur son et meilleure image) : https://www.cda.pl/video/583391cd (8'06)

Little Wing, censé rendre hendrixien tout individu normalement constitué :
-http://www.jukebox.fr/jimi-hendrix/clip,little-wing,qmqfur.html (audio)
-Mais c'est mieux en vidéo (Royal Albert Hall) : https://www.cda.pl/video/24322208 (42'38)

Red House, blues monumental :
-Version du disque : https://vimeo.com/11939085 (audio)
-THE autre version (île de Wight), plus "tendue", moins ronde, tout aussi sublime (image et son impec) : https://www.cda.pl/video/244504a8 (1h 02'04)





CRY OF LOVE
Disque superbe de bout en bout, et extrêmement bien construit. Mais zéro lien audible sur le web (encore bravo aux ayant-droit). Trouvé quand même une perle dans les concerts :


In from the Storm, génial même après mille écoutes (Île de Wight) : https://www.cda.pl/video/244504a8 (1h 51')





RAINBOW BRIDGE
Tout aussi superbe (avec néanmoins quelques défauts du même type que ceux de In the West)


Pali Gap, où Hendrix superpose deux guitares en studio (audio), une pure merveille :
-https://vimeo.com/204090437 (audio)
-Mais meilleur son ici https://www.cda.pl/video/499665ef (0'55)

Hey Babe, ballade tendre, j'adore ! (audio, enregistré en studio) :
http://videos.sapo.mz/LumKJt1TwSKnktSeyh2c (audio)




Manque au moins Here my train a comin. Et là j'ai un problème : dans mon souvenir existaient deux versions sensationnelles, mais impossible d'en retrouver même une seule... enfin si, mais quatre minutes seulement (en lien) de celle jouée à Berkeley (coupée semble-t-il à trois endroits). L'autre, je sais même pas où elle est (disque, concert).
https://www.cda.pl/video/583391cd (12'01)

chapati
Admin

Messages : 375
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum