Guerre de civilisation & islam

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Guerre de civilisation & islam

Message par chapati le Dim 7 Oct - 10:45

Les revendications d’attentats par Daech ont longtemps été prises au sérieux. Une forme de protocole de validation de l’identité du (ou des) terroriste(s), ainsi que du mode opératoire, était en effet de règle pour les organes de propagande de Daech, à commencer par son « agence de presse » Aamaq. La crédibilité de ces revendications terroristes a connu cependant une nette dégradation depuis le printemps 2017: les coups portés à l’appareil de Daech, avec la libération de ses bastions de Mossoul en Irak, puis de Rakka en Syrie, ont certainement joué dans cette communication de crise, car Daech a tenté de s’attribuer des attaques qui lui étaient à l’évidence étrangères, afin de compenser sur le terrain médiatique les revers essuyés au Moyen-Orient. La dynamique de la propagande jihadiste demeure pourtant complexe, d’où l’intérêt de revenir sur quatre revendications opportunistes, dont deux concernent la France.
(etc)

http://filiu.blog.lemonde.fr/2018/10/07/les-revendications-mensongeres-de-daech/

Non, sans blague : vous commencez à vous réveiller ?

BRAVO ! (quel scoop)

Allez, continuez votre enquête, les gars, on est avec vous !  albino

chapati
Admin

Messages : 371
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de civilisation & islam

Message par chapati le Jeu 8 Nov - 12:31

Californie : une attaque dans un bar-discothèque de Thousand Oaks fait au moins 11 morts
Le tireur présumé est mort, selon la police. Des centaines de personnes se trouvaient à l’intérieur du bar, situé dans la banlieue de Los Angeles, au moment des faits.

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/11/08/californie-plusieurs-blesses-dans-une-attaque-dans-un-bar-discotheque_5380644_3222.html

Encore !
Ben oui, les américains aussi ont leurs terroristes déséquilibrés et suicidaires. Mais là-bas ils sont plutôt d'extrême-droite et font bien plus de victimes que chez nous. Ça doit être réconfortant pour les familles des victimes de savoir que c'est des petits gars bien de chez eux qui ont massacré leur enfants.

Trump attend avec impatience les analyses de Gilles Kepel pour l'éclairer plus avant...



EDIT : En 2018, les Etats-Unis n’ont pas connu plus de 4 jours sans fusillade de masse
...
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/27/depuis-le-1er-janvier-2018-les-etats-unis-n-ont-connu-que-81-jours-sans-fusillade-de-masse_5346640_4355770.html

chapati
Admin

Messages : 371
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de civilisation & islam

Message par chapati le Mer 12 Déc - 12:11

Trois morts à Strasbourg, d'autres types "dans un état grave".

Et toujours le même profil, résolument aux antipodes du salafisme : un délinquant (encore, toujours).

Pour voir, j'ai posé ici il y a deux bonnes heures une question au type du Monde qui fait une tribune ouverte autour des attentats de Strasbourg. Je la livre ici :

On a un fiché S qui tire (a priori) au hasard dans la foule, et qui sinon a - comme toujours depuis l'après Bataclan - le même profil de délinquant. Or on entend le gouvernement expliquer que : "la motivation terroriste n'est pas encore établie". Cette précaution oratoire semble changer du tout au tout par rapport à l'ancien gouvernement. Qu'est-ce que ça veut dire selon vous ? Y aurait-il (enfin) une approche différente au sommet de l'état, qui en clair passerait des thèses de Gilles Kepel à celle d'Olivier Roy ? Sinon, voyez-vous une autre explication possible ?

Pas de réponse.


Plus qu'à espérer que le futur discours officiel sera cohérent avec ce genre phrase... et qu'ainsi une autre logique moins raciste aura une chance d'être entendue par la population.

Amen et inch Allah.




EDIT : donc, pas de réponse. L'heure est au recueillement et aux grandes phrases pompeuses. On salue les services, comme toujours admirables etc. Un jeune homme passe en boucle sur une chaîne d'info ; il explique qu'il a passé une heure à faire des massages cardiaques à un type an mauvais état, et au détour d'une phrase, on apprends que les pompiers, pas loin du tout selon lui, auraient mis près de deux heures à arriver et prendre en charge le blessé. Enfin le mort plutôt, puisqu'il est mort. Mais bon, l'heure est au recueillement.

Autre chose, il y a un sketch de Blanche Gardin, qui râle que juste après les attentats du Bataclan, on ait entre autre vanté l'identité française en y parlant du "sens de la fête". Ça le ferait pas trop de le mettre en lien là maintenant, mais bon : les gens rient, ça oui. Sans doute que le quidam du gouvernement l'a zappé, le sketch à Blanche, parce que lui aussi, pour défendre le mode de vie français attaqué par le terrorisme, il a cru bon de parler du sens de la fête. Personne n'a ri, l'heure est au recueillement.


chapati
Admin

Messages : 371
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de civilisation & islam

Message par chapati le Lun 24 Déc - 13:58

Interview de Gilles Kepel (dans Le Point, ici)


On dirait que j'avais raison : Kepel ne semble plus dans les petits papiers du gouvernement Macron :

Chérif Chekatt a-t-il le profil classique d'un radicalisé ?
Kepel : Le profil de Chekatt ressemble à de nombreux autres délinquants passés par la socialisation djihadiste en prison. Les élucubrations "dénégationnistes" que l'on a pu lire dans Le Monde le 15 décembre selon lesquelles il s'agit d'un "faux djihadiste" dont le geste est "dicté par le désespoir" témoignent davantage de la ligne politique des responsables des pages éditoriales de ce quotidien que d'une connaissance des faits et de la réalité des processus de radicalisation aujourd'hui.
Quand on n'est pas d'accord avec lui, c'est qu'on ne connaît rien. Cette litanie insultante, sa majesté va la répéter pas moins de cinq fois dans la même interview ! Pour témoigner d'une telle agressivité, sans doute que c'est qu'il n'a plus les oreilles du pouvoir... et ce serait la bonne nouvelle du jour !

Mais voyons à quoi ça réfère dans l’article incriminé du Monde :
Ces terroristes passent à l’acte parce qu’ils traversent un moment de désespoir. Ils souhaitent en découdre avec la société au nom de l’islam mais ils sont en réalité motivés par un sentiment d’échec personnel et d’injustice. Cherif Chekatt était sur le point d’être arrêté et remis pour la vingt-huitième fois en prison, après l’arrestation de ses complices pour règlement de compte, ce qui n’a que peu de chose à faire avec l’islam.
Ajoutons en outre qu'il n'était rien moins que question d'homicide dans cette affaire. Bref, voilà pour "le désespoir" raillé grossièrement par Kepel (non, les types sont pas en larmes et dépressifs du matin au soir, si c'est ce qu'il veut laisser sous-entendre pour convaincre du ridicule de la position adverse !).
Quant au "faux djihadiste", voilà ce à quoi ça fait allusion :
Le parcours de Cherif Chekatt correspond en tout point à un nouveau modèle de terrorisme apparu il y a quelques années. Ces nouveaux terroristes ont en partage certaines caractéristiques qui permettent de les distinguer de ceux que l’on peut réellement désigner comme des djihadistes. Ils ne connaissent pas bien l’islam, ou pratiquent un fondamentalisme que l’Etat français interprète comme une radicalisation alors qu’il ne porte pas d’intention violente (on connaît fort peu de cas de fondamentalistes ayant pris un virage djihadiste). Ils sont également habités par un profond sentiment de stigmatisation du fait de leurs origines étrangères et de leur implication dans des affaires criminelles ou des actes de délinquance (...) Le fondamentalisme islamique que l’administration pénitentiaire confond souvent avec la radicalisation est l’un des points d’achoppement. Cherif Chekatt, au cours de son dernier séjour en prison, faisait du prosélytisme, culpabilisait les autres détenus les reprenant sur leur pratique de l’islam et était agressif vis-à-vis du personnel. Or, les vrais radicalisés dissimulent leur foi djihadiste au lieu de l’exhiber ; ils savent pertinemment qu’en affichant ainsi leur religiosité, ils sont immédiatement fichés par les autorités.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/12/14/cherif-chekatt-ou-le-faux-djihadiste_5397185_3232.html
Et merci de souligner que : "on connaît fort peu de cas de fondamentalistes ayant pris un virage djihadiste" (fort peu et aucun passage à l'acte à ma connaissance). Ce que je soutiens ici ou ailleurs depuis les attentats de Nice. Et je ne parle pas de la "stigmatisation", puisqu'il est clair que les responsables (dont Kepel le premier) ne feront jamais de mea culpa là-dessus.


Le réservoir de djihadistes dormants en France est-il bien évalué ?
Kepel : Le problème est que depuis la disparition des renseignements généraux, la collecte des "signaux faibles" s'est considérablement réduite. Ajoutez à cela la méconnaissance générale des schémas de pensée djihadistes, et vous comprenez pourquoi les sociologues qui expliquent qu'une affaire comme celle de Chekatt "n'a rien à voir avec l'islam" a tant de succès auprès de notre administration et de la bien-pensance de certaines rédactions : ils confortent par l'affichage de leur propre ignorance les certitudes de leurs interlocuteurs incompétents.
"Méconnaissance des schémas de pensée djihadiste", deuxième ! On ajoutera l'utilisation du terme de "bien-pensance", révélateur de qui prétend penser par lui-même sans jamais argumenter sur les analyses adverses, particulièrement à la mode au RN ces derniers temps, par exemple. En tous cas on n'entendait pas ce mot dans sa bouche quand son altesse sérénissime était la voix qui murmurait à l'oreille de Valls !


Instruite des précédents Merah, Kouachi ou Coulibali, la France a-t-elle su s'adapter face à la menace djihadiste ?
Kepel : Le traitement de l'affaire Merah est le principal échec intellectuel du renseignement français (...) Depuis lors, beaucoup de progrès dans la connaissance ont été faits, mais il reste des failles importantes, notamment dans le monde pénitentiaire où les politiques de "déradicalisation" ont été menées surtout par des psychologues ignorants des réalités sociologiques, doctrinales et culturelles du djihadisme.
Les "progrès de connaissance", c'est lui : ça fait trois fois.
"Ignorants des réalités du djihadisme", ça fait quatre.


En se concentrant sur les banlieues parisienne, lyonnaise et marseillaise, n'a-t-on pas baissé la garde sur d'autres villes où le terreau islamiste s'est renforcé ?
Kepel : C'est toute la question du redéploiement du "Renseignement territorial", et plus généralement de la formation de ces personnels. Quelle est leur connaissance de la culture salafo-djihadiste ?
Cinq fois...



Le Monde, journal représentatif de l'islamo-gauchisme... t'es bien sûr, Kepel ?

Ndlr : c'est ainsi qu'il qualifiait ses détracteurs au temps des attentats de Nice (voir ici et aussi le post d'avant). "L'islamo-gauchisme" s'est donc mué en "bien-pensance"... sacré Kepel, quel farceur !

santa


chapati
Admin

Messages : 371
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de civilisation & islam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum